Archives de catégorie : Arts de la table

Arts de la table

Quels fruits et légumes cet automne ?

Alors que l’automne s’installe peu à peu, nous voyons de nouveaux fruits et légumes apparaître sur les étals. Quels sont les fruits et légumes à privilégier en ce mois d’octobre ? Ils sont plus d’une cinquantaine, de quoi vraiment varier les plaisirs et faire le plein de vitamines pour affronter les journées qui – malheureusement – s’annoncent à nouveau de moins en moins lumineuses…

Voici donc la liste des 56 fruits et légumes pour le mois à venir :

Les fruits, à consommer sans modération : avocat, banane, citron, coing, figue fraîche, fraise, fruit de la passion, groseille, kaki, kiwi, litchi, mandarine, mangue, marron, noisette, noix, papaye, poire, pomme, prune, quetsche, raisin, tomate (comme les fruits exotiques, ça m’étonne un peu mais why not), fraise des bois.

Les légumes, à consommer bien chauds de préférence : bette, betterave rouge, brocoli, carotte, catalonia, chou blanc, chou de bruxelles, chou frisé, chou rouge, chou chinois , chou-fleur, chou-fleur, chou rave, cima di rapa, citrouille, courge, céleri, épinard, fenouil, laitue romaine, mais, oignon, panais, petit oignon blanc, poireau, poivron (ça m’étonne aussi ça), pomme de terre, potiron (halloween approche), radis, salsifis, topinambour.

Vous ne devriez pas manquer de recette avec ce choix ! D’ailleurs, n’hésitez pas à les poster ci-dessous !

Source : Fruits-legumes.org

Ducasse, pratique et pas dégueulasse

Vous connaissez sans doute Alain Ducasse, l’homme ou l’entreprise, c’est du pareil au même…Je pourrais vous parler de son parcours, de son goût, de ses restaurants, de son auberge, des formations qu’il anime, des adresses qu’il recommande, de ses recettes, de ses ouvrages :

Mais tout cela serait certainement bien trop long et un peu ennuyeux en quelques lignes alors que tout est parfaitement illustré sur son site : Alain Ducasse

Je vais donc vous présenter ce qui m’a le plus séduite chez lui, moi, Odette Toutlemonde :

–          qui fait ses courses au jour le jour quand elle mange chez elle ;

–          mais qui cuisine de temps en temps pour ses amis et sa famille ;

–         qui a déjà 150 post-it dans son sac (numéro de la banque, du généraliste, du dermato, du gynéco, de la sécu, liste de courses d’avant-hier, pense bête idées cadeaux anniversaire copine demain, adresse rdv client et plan de la sortie du métro au nouveau QG apéro)

–      bref, qui en a marre de noter toutes les infos auxquelles penser, sur des papiers volants, à la dernière minute parce qu’elle est une femme pressée qui court tout le temps…

LA LISTE DE COURSES RECETTE PAR RECETTE, intégrée aux livres de cuisine. Isn’t it great ?!

Livre de recettes "Nature" et sa liste de courses

Le petit carnet vert que vous voyez ici à l’horizontal contient tous les ingrédients à se procurer, recette par recette : utile, léger, agréable à lire, il facilite la vie, que l’on soit apprentie cuisinière ou vraie cordon bleu !

Alain Ducasse, l’homme ou l’entreprise, c’est toujours selon, pense à tout…si ses recettes étaient immangeables, on en parlerait même pas, mais tout est « sain, simple, bon »…cela va sans dire, mais cela va mieux en le disant !

Les Foods Trucks débarquent à Paris!

Depuis quelques mois, on voit déambuler des camionnettes bien alléchantes dans Paris, la « street food » a de beaux jours devant elle.

 

Le Camion Qui Fume

Le concept très apprécié des « foodeurs » avisés est originaire des USA : des camions itinérants proposent aux badauds des plats à déguster sur place ou à emporter, directement inspirés de la cuisine américaine traditionnelle allant du fameux burger au tacos mexicain, et autres plats cuisinés.

Victimes de leur succès, les rares enseignes qui proposent ce nouveau service sur Paris, sont littéralement submergées et l’attente est longue !

Parmi elles, Le Camion qui Fume, lancé fin novembre 2011 par une chef Américaine, et Cantine California, plus récente et dont la cuisine se base sur des produits bios.

Au regard des commentaires des testeurs, ce qui différencie ces restaurants itinérants de la baraque à frites traditionnelle, c’est la qualité des produits proposés à un tarif assez abordable (environ 10 euros la formule), et bien sûr le burger, qui a retrouvé ses lettres de noblesses dans les brasseries les plus classiques.

Pour suivre à la trace ces cuisines ambulantes, il suffit de consulter leurs sites ou de suivre leurs fils twitter : @CantineCali, @LeCamionQuiFume

http://www.cantinecalifornia.com/

http://www.lecamionquifume.com/